Equipe AAA- Catherine Gauthier

Publié le par Webmaster Ringuette Québec

Catherine Gauthier

Position : Gardienne de but
# de chandail : 74
Âge : 17 ans
Lance de la gauche  
Lieu de résidence : Ste-Anne-des-Plaines
Association locale : Des Moulins
École : Cégep Lionel-Groulx 1re année
Programme : Sciences de la nature
 
À quel âge as-tu débuté la pratique de la ringuette et qu'est-ce qui t'a amené à jouer à la ringuette ?
J’ai commencé à jouer à la ringuette à l’âge de 5 ans grâce à ma tante et mon oncle qui ont connu ce sport et inscrit leurs filles (dont Steffie). Ils se sont impliqués dans l’association locale et m’ont encouragée à essayer ce sport et depuis je n’ai jamais arrêté.
 
Au cours des trois dernières années, tu as été dans l'obligation de faire beaucoup de sacrifices afin de te tailler une place au sein de l'équipe AAA. Si c'était à refaire, le referais-tu et pourquoi ?
Je le referais sans aucun doute parce que l’équipe AAA ce n’est pas une équipe de ringuette normale, c’est une grande famille dans laquelle tous les membres ont le même objectif, l’OR. Depuis trois ans, je suis concentrée sur la ringuette plus que jamais, c’est certain que toutes nos fins de semaine sont prises pour la ringuette, pas beaucoup de temps pour les ami(e)s, les études, les sorties… Mais ça en vaut tellement la peine… Nous ne sommes pas encore allées aux Jeux, ce qui sera probablement notre plus belle expérience de tout le programme et j’ai déjà plein de souvenirs que je n’oublierai jamais. Tout ceci est sans compter tout le développement que j’ai fait grâce à l’encadrement que nous avons eu, jamais je n’aurais pensé être suivi par autant de spécialistes pour améliorer ma performance à la ringuette et gagner l’or aux Jeux du Canada.
 
Quel a été le moment le plus mémorable de ta carrière de joueuse de ringuette et pourquoi?
Seulement un?!? En 12 saisons de ringuette, j’ai vécu vraiment beaucoup de moments inoubliables, surtout depuis le AA, mais l’évènement le plus mémorable est ma médaille d’or au championnat canadien de Winnipeg en 2005. J’avais été invité par le Lac-St-Louis. L’atmosphère qui règne sur la glace pendant une finale de Canadien ça ne s’explique pas, c’était seulement incroyable, avec l’hymne national juste pour nous avant de débuter la partie, WOW! Je souhaite cette expérience à toutes les joueuses de ringuette au Québec!
 
Quel conseil donnerais-tu à une jeune joueuse de 9-10 qui voudrait participer aux Jeux du Canada de 2015 ?
Si la ringuette est ta passion et que tu veux toujours en faire plus, ne rate pas ta chance. Les joueuses qui vont aller aux Jeux du Canada en 2015 sont celles qui ne se laisseront pas démolir par des échecs, puisque surtout à votre âge, certaines joueuses vont progresser en flèche dans quelques années et il ne sera pas trop tard pour faire l’équipe. Pour faire une équipe, il faut y croire, il faut avoir confiance en soi et mettre tous les efforts nécessaires pour y arriver.
 
La ringuette occupe quelle place dans ta vie ?
La ringuette c’est ma vie, surtout depuis trois ans, puisque pendant la saison, nous avons rarement des fins de semaines de congé, et quand ça arrive, je ne sais pas quoi faire! J’ai seulement le goût de me trouver quelques heures de glace pour aller jouer ou entraîner des plus jeunes. Cette année, je cours tout le temps, je n’arrête jamais et je prends tout de même le temps d’entraîner des 5e et 6e année d’un programme sport études dans la région de BLL, et ce, quand je le peux puisque c’est ce que j’aime, être sur la glace.

Publié dans Profils de joueuse

Commenter cet article