Équipe AAA - Gabrièle Therrien

Publié le par Webmaster Ringuette Québec

 

Gabrièle Therrien
 
Position : Défense
# de chandail : 25
Âge : 16 ans
Lance de la droite  
Lieu de résidence : Greenfield Park
Association locale : Brossard
École : Collège Jean-Eudes
Programme : 4e secondaire
 
À quel âge as-tu débuté la pratique de la ringuette et qu'est-ce qui t'a amené à jouer à la ringuette ? 9 ans, première année atome (j’étais sur la limite de jouer novice) J’ai connu la ringuette grâce à l’annonce d’une porte ouverte dans le journal, j’y suis allée et j’ai tout de suite tombé en amour avec ce sport.
 
Au cours des trois dernières années, tu as été dans l'obligation de faire beaucoup de sacrifices afin de te tailler une place au sein de l'équipe AAA. Si c'était à refaire, le referais-tu et pourquoi ? Comme toutes les filles de l’équipe, j’ai été obligée de faire des sacrifices, par exemple, délaisser un peu mes amis. Je le referais, mes vrais amis seront toujours là pour moi et rien n’est comparable aux liens tissés avec les joueuses de l’équipe. L’équipe du Québec AAA est une expérience qui n’arrive qu’une seule fois dans une vie.
 
Quel a été le moment le plus mémorable de ta carrière de joueuse de ringuette et pourquoi? Le championnat canadien de ringuette 2006, c’était mon premier Canadien. Durant une semaine complète, tu ne vis que de la ringuette, c’est à peine si tu penses à ce qui ce passe à l’extérieur. Ce qui est le plus mémorable, c’est la médaille d’or que nous avons remportée.
 
Quel est le meilleur conseil que tu as reçu de la part d'un entraîneur ? D’oublier mon âge et de jouer à la hauteur de mon potentiel, de me faire confiance.
 
Qui est la joueuse de ringuette qui t'a le plus inspiré ? Pourquoi ? Julie Primard, c’est la première joueuse de ringuette élite que j’ai connu, avant de faire sa connaissance à un camp de ringuette, je ne savais pas que le AA existait. C’est une joueuse qui a un grand talent et qui possède une bonne agilité sur patin.
 
Selon toi, quelle sera la place de la ringuette sur la scène du sport canadien dans dix ans ? Je ne sais pas, mais j’espère qu’il sera plus connu et plus populaire que le hockey féminin. Je trouve que la ringuette est un sport tellement plus spectaculaire et stimulant.
 

 

 

Publié dans Profils de joueuse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article