Équipe AAA - Catherine Guérad

Publié le par Webmaster Ringuette Québec

Catherine Guérard
 
Position : défense
# de chandail : 4
Âge : 18
Lance de la droite
Lieu de résidence : Ancienne-Lorette
Association locale : Ancienne-Lorette
École : Cégep François- Xavier-Garneau
Programme : Science de la nature profil vie et santé
 
À quel âge as-tu débuté la pratique de la ringuette et qu'est-ce qui t'a amené à jouer à la ringuette ? J’ai commencé à jouer à la ringuette à l’âge de 7 ans. Une coéquipière de soccer jouait également à la ringuette et elle m’a parlé de ce sport qui avait l’air très intéressant. L’année suivante, j’étais inscrite et je commençais à jouer.
 
Au cours des trois dernières années, tu as été dans l'obligation de faire beaucoup de sacrifices afin de te tailler une place au sein de l'équipe AAA. Si c'était à refaire, le referais-tu et pourquoi ?
Sans me poser de question, je le referais à n’importe quel moment. Ces trois dernières années n’ont pas été de tout repos, mais elles m’ont énormément fait grandir autant en tant qu’athlète qu’en tant que personne. Malgré plusieurs obstacles auxquels j’ai fait face, ce programme m’a montré qu’avec de la persévérance, des efforts, de l’acharnement et une certaine discipline un rêve peut être réalisé. Il m’a aussi fait faire la connaissance de gens extraordinaires que je n’aurais jamais connus sans ce programme et auxquels je tiens vraiment maintenant. Beaucoup de sacrifices ont été faits, mais ils en valent la peine et je ne regrette absolument pas de m’être totalement investie dans cette grande aventure.
 
Quel a été le moment le plus mémorable de ta carrière de joueuse de ringuette et pourquoi? Un des moments le plus mémorable de ma carrière de ringuette est ma saison 2005-2006. Il ne s’agit pas de la récolte d’une médaille, mais d’un accomplissement. Faisant partie d’équipe de catégorie B depuis mon enfance, l’équipe Open AA de Québec m’a invitée à me joindre à eux. Cette saison est mémorable, car j’ai connu des filles géniales, un calibre de jeu qui ne m’était pas familier, mais qui m’a permis de m’améliorer et d’acquérir de nouvelles compétences en tant que joueuses de ringuette. De plus, je me suis bien intégrée à un groupe de joueuses plus âgées et qui jouaient ensemble depuis plusieurs années. Ces filles sont vraiment extraordinaires et en plus, elles partagent la même passion que moi, soit de jouer à la ringuette.
 
Quel conseil donnerais-tu à une jeune joueuse de 9-10 qui voudrait participer aux Jeux du Canada de 2015 ?
Le seul conseil que je lui donnerais c’est de s’investir totalement dans cette expérience, car c’est quelque chose que tu peux faire qu’une seule fois d’en ta carrière d’athlète de ringuette. Donne ton maximum en tout temps et même si différents obstacles surviennent sur ton passage, ne te décourage surtout pas. Si tu as vraiment le goût de te rendre au bout, ton destin est entre tes mains et tout dépend de toi.
 
La ringuette occupe quelle place dans ta vie ?
La ringuette occupe une très grande place dans ma vie, elle me fait vivre. Tout mon mode de vie est basé autour de ce sport. C’est ce qui me fait m’accomplir en tant que personne. La ringuette me permet également de repousser mes limites et fait en sorte que j’ai envie d’en faire plus chaque jour.

Publié dans Profils de joueuse

Commenter cet article