Équipe AAA - Audrey-Anne Plante

Publié le par Webmaster Ringuette Québec

Audrey-Anne Plante
 
Surnom : Frizou
Position : Avant
# de chandail : 91
Âge : 16 ans
Lance de la gauche
Lieu de résidence : Varennes
Association locale : Boucherville
École : Collège St-Paul de Varennes, 5e secondaire
Programme : École d’éducation internationale
 

Au cours des trois dernières années, tu as été dans l'obligation de faire beaucoup de sacrifices afin de te tailler une place au sein de l'équipe AAA. Si c'était à refaire, le referais-tu et pourquoi ?
Si c’était à refaire, je le referais n’importe quand!! Pourquoi? Parce que ce programme-là m’a permis de me dépasser et de me prouver ainsi qu’aux autres personnes que j’étais capable d’atteindre mon but ultime malgré certaines embûches. Le programme nous a aussi permis d’apprendre à connaître d’autres personnes qui étaient, auparavant, nos adversaires. Au début ça faisait bizarre! Maintenant nous sommes une grande famille et inséparables! Je sais maintenant que tous les sacrifices que nous avons faits, ils vont nous rapporter. Surtout quand tu apprends que tu es choisie dans l’équipe AAA. C’est encore plus motivant et tu es prête à faire encore plus de sacrifices pour arriver à l’objectif final soit de gagner la médaille d’or.
 
Quel a été le moment le plus mémorable de ta carrière de joueuse de ringuette et pourquoi?
Le moment le plus mémorable dans ma carrière de joueuse de ringuette est bien sûr ma médaille d’or au championnat canadien 2006. Pour moi, ce n’est pas n’importe quelle médaille d’or, je l’ai gagnée avec ma vraie équipe puis en plus devant toute ma famille et mes amies! Après toutes les étapes que notre équipe avait dû surmonter durant l’année, nous avons été récompensées pour les efforts déployés! Puis l’ambiance dans l’aréna était tellement incroyable avec tous ces drapeaux du Québec qui bougeaient aux quatre coins de l’aréna en plus de sentir la foule nous appuyer à 100%. C’est un sentiment que je voudrais revivre tous les jours!!! 
 
Comment envisages-tu de transmettre aux autres joueuses ce que tu as appris au cours de l'expérience AAA ?
Sincèrement, ça sera très difficile de transmettre tout ce que j’ai appris depuis le début du programme. Par contre, ce que je tenterais de faire, j’essayerais de leur transmettre la mentalité d’une gagnante! J’essayerais de leur donner tous les atouts nécessaires pour qu’elles aient confiance en elles. Je voudrais leur faire comprendre à quel point l’entraînement et la nutrition sont des recettes à succès! Il y aura aussi des moments de découragements, mais dans le fond c’est juste une occasion de revenir plus forte, de montrer sa force de caractère! La première chose que je leur dirais c’est : profitez du moment présent et faites-vous du « fun » puisqu’ après il sera trop tard et vous allez le regretter. Moi c’est comme ça que je pense et c’est ma philosophie!!
 
Quel conseil donnerais-tu à une jeune joueuse de 9-10 qui voudrait participer aux Jeux du Canada de 2015 ?
Je lui dirais que ça peut paraître loin dans ta tête, mais que c’est seulement par étape qu’on peut arriver au bout de ce programme-là. Oui ça paraît gros, oui tu peux être découragé, mais il ne faut jamais lâcher parce que c’est celles qui ne lâchent pas et qui ont la soif de vaincre qui réussissent à se faire une place! La persévérance c’est le succès! Ce n’est jamais fini! Même si tu es coupée au début de la sélection, tu peux toujours garder espoir en te prenant par le fond de culotte et en te disant qu’ils ont fait une erreur. C’est ce qui m’est arrivée. Je me suis fait coupée une des premières puis 1 an plus tard j’ai été rappelée pour revenir dans le AAA à cause que je m’étais prise en main et que j’avais énormément évoluée!
 
La ringuette occupe quelle place dans ta vie ?
La ringuette occupe la plus grosse place dans ma vie! Je ne fais que penser à ça! C’est ce qui me fait vivre, c’est ce qui me permet d’avoir du plaisir et de me défouler! Sans la ringuette, je ne sais pas ce que je ferais. En tout cas, une chose est certaine, c’est que je ne serais pas aussi disciplinée. Ce n’est pas juste un sport, c’est un mode de vie. C’est un guide qui te permet d’avancer et de grandir. Des fois, il faut que je revienne sur terre parce que je pense trop à la ringuette. Ça me permet de décrocher de tout. Quand je suis à la ringuette, je suis dans un autre monde, un monde parfait. Puis, c’est difficile de revenir à la réalité le dimanche soir… sans la ringuette, je ne serais sûrement pas la personne que je suis maintenant. J’ai appris à écouter les autres, à respecter les autres, à rester moi-même, à avoir des moments de rire que je ne pourrai jamais oublier (je ne peux même pas les compter sur mes 10 doigts). Toutes ces raisons font en sorte que la ringuette est ma source de bonheur. Puis encore plus cette année, car j’ai appris à connaître des filles formidables qui ont toutes le même but : gagner l’or pour avoir la chance de se pavaner sur la plage du Mexique!
 
 

Publié dans Profils de joueuse

Commenter cet article