Ligue nationale de ringuette

Publié le par Webmaster Ringuette Québec

La Ligue nationale de ringuette annonce ses huit équipes d'élite, ainsi que la joueuse par excellence du mois de décembre

Le 20 décembre 2005 - La Ligue nationale de ringuette (LNR) a annoncé aujourd'hui le classement de ses huit équipes d'élite à la mi-décembre, ainsi que l'athlète nommée joueuse par excellence en décembre. La saison 2005-2006 est à mi-chemin et toutes les équipes de la Ligue ont eu l'occasion de montrer leurs forces à plusieurs reprises. Même s'il a concédé un match nul en fin de semaine dernière, le WAM! d'Edmonton est demeuré invaincu, tout comme les Flames d’Eastman, de Winnipeg. Grâce à leurs excellentes performances au mois de novembre, les Devils de Gloucester ont réintégré le groupe d'élite de huit, alors que de leur côté, les Sixers d’APFG y entrent pour la première fois.

Sharolyn Wouters, de Brooklin, a mérité le titre de joueuse du mois de décembre en raison de ses performances avec les Turbos de Cambridge (4e). Cette attaquante de 26 ans a déjà compté 40 buts, et elle devrait facilement dépasser le total de 42 qu’elle avait accumulé la saison dernière, un sommet dans la LNR. «Sharolyn est une des joueuses de notre équipe qui travaille le plus fort et qui y met le plus de passion. Sa détermination et sa volonté de réussite pour son équipe lui permettent d’exceller tant au niveau individuel que collectif» a déclaré Jennifer Gaudet, sa coéquipière tant au sein des Turbos de Cambridge que d'Équipe Canada.

Parmi les autres athlètes prétendantes au titre de joueuse du mois, on trouvait Catherine Cartier, de Pierrefonds, qui occupe actuellement la deuxième place au chapitre des buts marqués, avec 33 en 13 parties pour sa formation, le Mission de Montréal (2e). Autre aspirante, Kim Beach, de Delta, qui est la meilleure marqueuse de son équipe, le Reign de la C.-B., a marqué 23 points en dix parties dans la division de l'Ouest, qui est très forte. Enfin, Sue Reid, de Winnipeg enregistre en moyenne trois points par match pour le Moose du Manitoba. Elle a en effet accumulé 22 points en seulement sept parties.

Les formations qui aspirent à disputer le premier Championnat de la LNR ontcommencé à se manifester au sein des huit équipes d'élite du mois de décembre. Ce groupe sélect se compose de noms habituels, ainsi que de nouveaux venus.

Malgré son match nul de la fin de semaine dernière, le WAM! d'Edmonton n’a pas encore perdu cette saison, et il demeure en tête du groupe d'élite de huit. Le Mission de Montréal occupe la deuxième place du classement, grâce notamment à ses deux victoires sur les Turbos de Cambridge qui ont contribué à sa fiche impressionnante de 11-1-1. Les Flames d’Eastman ont poursuivi sur leur lancée victorieuse. Toujours invaincues, elles ont accédé à la troisième place du classement.

Après un départ canon, les Turbos de Cambridge ont quelque peu ralenti le rythme, mais ils n’ont perdu que de justesse deux fois contre l'excellente formation du Mission de Montréal. Le Rath de Calgary (5e) continue à prouver qu’il faudra compter avec lui, notamment en allant arracher un match nul au WAM! d'Edmonton en fin de semaine dernière. Les Devils de Gloucester, que certains observateurs donnaient comme la formation la plus en forme du mois dernier, ont compilé une fiche impressionnante de 7-1-1 pour revenir dans le groupe d'élite de huit après une absence d'un mois.

La Rive Sud (7e) et les Sixers d’APFG (8e) complètent le classement d'élite du mois de décembre, grâce à leur excellentes performances du mois qui les font talonner les équipes classées deuxième et troisième de leur division. Le Reign de la C.-B. et le Lightning de Richmond Hill ne font plus partie des huit formations d'élite, mais il leur suffirait d'une bonne performance en fin de semaine prochaine pour qu’ils reviennent dans ce groupe sélect.

«Cette saison, la compétition sera excitante et très serrée» a déclaré Jim Dawson, le président de la LNR. «La Ligue s’oriente certainement dans la bonne direction. Et il va être très intéressant de voir comment les choses évoluent à l’approche du premier Championnat de la Ligue!» a-t-il ajouté.

Classement des huit équipes d'élite de la Ligue nationale de ringuette en date du 20 décembre 2005 :

Classement - (Classement le mois dernier) - Nom de l'équipe - Division
1 - (1) - WAM! d'Edmonton - Ouest
2 - (3) - Mission de Montréal ­ Québec
3 - (4) - Flames d’Eastman - Centrale
4 - (2) - Turbos de Cambridge - Ontario
5 - (5) - Rath de Calgary - Ouest
6 - (--) - Devils de Gloucester - Ontario
7 - (6) ­ Rive Sud - Québec
8 - (--) - Sixers d’APFG - Centrale

À propos de la Ligue nationale de ringuette

La Ligue nationale de ringuette (LNR) est la ligue phare de la ringuette au Canada. Elle a été officiellement lancée en novembre 2004. Cette saison, elle se compose de 19 équipes réparties dans quatre divisions dans tout le Canada : une division de l'Ouest (cinq équipes), une nouvelle division centrale (cinq équipes), une division de l'Ontario (cinq équipes) et une division du Québec (quatre équipes). La LNR a comme objectifs de placer la ringuette au cœur des principales activités sportives du Canada, de sensibiliser davantage le grand public à la ringuette, d'offrir aux athlètes de meilleures et plus nombreuses occasions de compétition, et d'avoir un bilan financier positif, tant au niveau de la Ligue que de chaque franchise. Si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires au sujet de la LNR, et notamment les calendriers, les listes des membres des équipes et leurs profils, vous pouvez consulter notre site Web dont l'adresse est :www.nationalringetteleague.ca.

-30-

Pour de plus amples informations, communiquez avec :
Alayne Martell-Crocker
Représentante nationale de presse,
Ligue nationale de ringuette,
Ringuette Canada
Tél. : 902-839-2532
alaynemartell@ns.sympatico.ca

Publié dans J'aime la ringuette

Commenter cet article